Comment répondre à la question de la rémunération ?

Negocier salaire embaucheÀ moins de travailler comme bénévole, lorsqu’on cherche un travail c’est pour toucher une rémunération. Evidemment, lorsqu’on est au chômage, c’est sans doute pour retrouver des revenus décents. Et lorsqu’on est en poste, à moins de se trouver dans une ambiance pourrie et une entreprise en plein déclin, on va certes chercher un travail plus intéressant, mais aussi une rémunération… plus intéressante.

Réfléchir à la question avant qu’on vous la pose

Donc avant qu’on vous pose la question, il faut réfléchir à cette question. Il faut que vous soyez clair avec vous-même. En effet une mauvaise négociation peut soit vous faire perdre le travail définitivement, soit vous frustrer parce que vous vous direz : « je n’ai pas osé ! » Et vous refuserez le job en espérant trouver une opportunité aussi intéressante mais pour un meilleur salaire. 

Donc avant qu’on vous demande : « quels sont vos prétentions ? », posez-vous la question… à vous-même ! Pour cela, il faut savoir ce qui est acceptable et ce qui n’est pas acceptable. Comme pour marchander, vous devez avoir en tête un chiffre en-deçà duquel vous n’irez pas.

Définir cette plage de prétentions, c’est vraiment un choix personnel. Certains sont prêts à faire un boulot passionnant en étant rémunéré trois fois rien ! D’autres n’ont en tête que leur niveau de rémunération et se fiche si le travail est pénible. Une base saine de réflexion est de savoir de combien vous avez besoin pour vivre. Il faut inclure les remboursements de prêts, les frais divers (électricité, essence…), les vacances, les études des gosses, les bons restos… Bref tout ce que vous connaissez si vous géré déjà votre budget familial. Dans le cas contraire, regardez ce que vous gagnez et ce qui vous reste à la fin de l’année comme économie. Faites ce type de calcul de temps en temps, cela vous permet de connaître votre profil : économe, flambeur, père de famille… Cette donnée vous permettra de vous sentir plus à l’aise dans une négociation difficile, si le poste vous intéresse vraiment. Pour savoir tout simplement si c’est jouable ou pas. Si vous êtes vraiment en panne d’idée sur le salaire, calculez votre rémunération selon votre métier.

Les attitudes en entretien 

Ensuite lorsque en entretien, on vous pose la question de vos prétentions, plusieurs attitudes sont possibles…

La première attitude est la plus difficile à tenir. Mais elle vous mettra dans une meilleure situation pour négocier. C’est carrément de demander au recruteur quelle est la plage de rémunération prévue pour voir si c’est en ligne avec l’objectif de rémunération que vous vous êtes fixés. Le mieux est de le demander en regardant votre interlocuteur dans les yeux en ayant un crayon à la main prêt à noter.

Si le recruteur vous renvoie dans vos cordes, évitez de répondre à brûle-pourpoint un montant. Tournez légèrement autour du pot. Par exemple vous pouvez dire : « je comprends, c’est un point important. Il existe de nombreux éléments comme l’intérêt du travail, les différents davantages associés comme la protection sociale, la voiture, les primes éventuelles… ». Puis vous pouvez donner votre objectif en précisant que vous souhaiteriez savoir comment la rémunération est constituée au sein de l’entreprise ainsi que les éventuels avantages proposés. Ne donnez pas une plage de rémunération car le recruteur n’entendra que le chiffre le plus bas ! Enfin concluez en lui demandant : « la rémunération du poste est-elle dans cet ordre d’idée ? ». Il faut qu’il vous annonce la fourchette prévue.

Evitez le piège suivant

Le recruteur peut aussi aborder la question de la rémunération de la manière suivante : « quel est votre salaire actuel ? ». Bien évidemment il est préférable de donner votre rémunération effectivement perçue, et ne pas mentir. Dans ce cas il est possible que vous ayez à justifier le niveau de vos prétentions surtout si vous avez posé la question en premier lieu. Vous avez alors plusieurs manières de vous en sortir. Vous pouvez indiquer que votre rémunération n’est pas au niveau du marché et que vous souhaitez vous remettre dans les rails. Vous pouvez également faire allusion au poste sur lequel vous présentez votre candidature en expliquant que votre demande est légitime au regard des responsabilités demandés.

Des conseils + une vidéo + un ebook ?

Devenez membre, c'est gratuit !

Pas de spam chez nous ! Désinscription à tout moment !

Partage

Club Recherche Emploi animé par Captain Job !

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.