Faut-il accepter un travail moins rémunéré ?

je-cherche-du-travailLorsqu’on travaille depuis de nombreuses années dans une société, en règle générale on voit sa situation et son salaire progresser. Dans un autre cas, on a pu être recruté à un moment où le marché de l’emploi était plus tendu pour les recruteurs, et on a pu alors négocier un salaire confortable. Oui mais voilà, pour x ou y raison vous perdez votre emploi. Vous vous retrouvez donc au milieu d’un flot de millions de chômeurs. Les conditions que l’on vous proposent ne sont donc nécessairement à la hauteur de votre situation précédente. Que faut-il faire ?


Le contexte que je vais décrire dans cet article est malheureusement assez fréquent. Très logiquement, dans un premier temps, vous allez essayer de trouver la même chose mais en mieux. Si vous avez la chance de disposer d’une compétence ou d’une expertise rare sur le marché, vous n’aurez pas trop de difficultés. D’une part à retrouver un emploi. D’autre part à augmenter votre package salarial. Malheureusement, nous ne sommes pas tous dans ce cas. Lorsqu’on occupe un poste à faible qualification, on peut se retrouver au bout du compte avec un salaire convenable, en tout cas plus élevé que celui des jeunes recrues. Pourtant, votre patron ne fait pas forcément la différence en terme de compétences entre vous et le petit nouveau. La seule différence qu’il voit, c’est la somme qu’il débourse à la fin du mois pour vous payer 🙁 .

Imaginez maintenant que vous vous retrouvez au chômage avec une situation du marché de l’emploi en votre défaveur (c’est-à-dire qu’il y a plus de demandeurs que de poste à pourvoir !). Votre interlocuteur en entretien appréciera sans doute le fait que vous ayez de l’expérience, mais il ne sera pas prêt à vous payer plus cher pour autant. Ce qui est vrai pour le salaire est aussi vrai pour les compétences. Vous étiez agent de maîtrise dans votre précédente boîte. Là, ils n’ont pas ce type de poste à vous proposer…

Si c’est ce type de situation perdure, c’est-à-dire que vous n’arrivez pas à retrouver ni votre salaire ni votre situation précédente, il faut commencer à se poser des questions…

La première est combien de temps vous donnez-vous avant de revoir vos ambitions à la baisse. En effet, vous entêtement à retrouver le même emploi, risque au final de vous marginaliser. Car si vous n’avez pas de travail depuis un certain temps, ce sera plus difficile d’en retrouver un.

Il faut également réfléchir très objectivement à votre situation précédente. Vous trouviez-vous dans une situation privilégiée, peut-être dans une société importante et votre condition ne correspondait pas à la situation du marché. Même si c’est dur à avaler, il faut alors en être conscient et se dire que ce temps est révolu pour l’instant.

Si votre position n’était pas surcotée, et que vous ne trouvez pas de poste à votre mesure, la question d’accepter un poste moins payé ou moins qualifié doit tout de même se poser. Je rappelle qu’il est excessivement néfaste de se retrouver au chômage sur une très grande période. Néfaste pour soi-même, parce que socialement on se sent dégradé. Néfaste par rapport à un employeur potentiel qui vous donnera un malus par rapport à un candidat qui aura perdu son emploi plus récemment.

À ce stade pour savoir si vous êtes prêt à accepter un travail, je dirais de moindre condition, vous devez vous poser des questions supplémentaires.

La première, qui est à mon avis la plus importante, est de savoir si ce poste modifierait vraiment votre style de vie. À savoir, est-ce que la rémunération proposée vous empêcherait de continuer à avoir des projets ou les mêmes projets que précédemment. Est-ce que votre qualité de vie en serait également modifiée ? Par exemple si le travail que vous retrouvez vous oblige à faire les 3×8. Vous devez apprécier si ces aspects sont acceptables. Je dis acceptable car l’idée est de se remettre sur les rails. Il ne s’agit pas de considérer l’emploi proposé comme votre objectif professionnel ou le poste que vous occuperez toute votre vie.

Une autre question, et non des moindres, est de vous demander si vous vous sentiriez dévaloriser, d’abord vis-à-vis de votre famille, puis ensuite vis-à-vis de vos amis ou de vos relations. Cet aspect est important parce qu’il conditionne la manière dont vous allez pouvoir rebondir dans le poste que vous seriez prêt à accepter. Si vous vous dites que ce poste est pourri et que vous êtes un nul. Alors, il est clair que vous ne pourrez pas profiter des opportunités qui peuvent se présenter dans ce nouveau travail. Vous ne pourrez pas non plus vous valoriser de nouveau vis-à-vis d’un recruteur potentiel.

Si après réflexion, prendre un poste moins payé ou moins qualifié ne change pas fondamentalement votre mode de vie, si vous avez suffisamment confiance en vous pour pouvoir justifier auprès de votre famille ou de vos amis votre choix, il n’y a pas d’hésitation ! Prenez le poste que l’on vous propose.

D’une part, c’est bon pour le moral de se lever le matin pour aller travailler (même si vous rêvez d’être rentier !). Cela vous empêche de déprimer, et par là-même sans doute de sauver votre couple ! Ensuite, un recruteur aura plus confiance en quelqu’un qui travaille, plutôt qu’à un chômeur de moyenne ou longue durée. Par ailleurs si le poste s’adressait à une personne moins qualifiée, voire moins expérimentée, il est probable que dans l’entreprise vous trouverez rapidement un autre poste à votre mesure, ou que vous serez repéré par un responsable qui rêve d’utiliser votre expérience (et vous pourrez renégocier 😉 ).

D’autre part, après une période d’adaptation où vous aurez fait le tour du poste, voire de l’entreprise et des possibilités qu’elle peut offrir, vous déciderez peut-être de vous remettre en recherche. Mais cette fois d’une manière plus sereine que si vous avez le compteur du chômage qui tourne !

Pour quelques infos données par l’institutionnel Pôle emploi pour trouver un emploi : cliquer ici.

Des conseils + une vidéo + un ebook ?

Devenez membre, c'est gratuit !

Pas de spam chez nous ! Désinscription à tout moment !

Partage

Club Recherche Emploi animé par Captain Job !

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.