Des points faibles ! Moi… Vous rigolez ?

Entretien defauts qualités“Pouvez-vous me citez vos qualités et vos défauts ?”. C’est la question tarte à la crème des recruteurs en entretien d’embauche.

Il est fort à parier que comme 99% des candidats, parler de ses qualités ne posent pas de problème.

Il est d’ailleurs exceptionnel que le 1% restant soit venu à l’entretien :“Moi ! Qu’est-ce que je fais là ? J’ai vu de la lumière, je suis entré… Je peux partir si vous voulez…” 😆

En revanche parler de ses défauts est souvent un grand moment de solitude ou au mieux un magnifique exercice de langue de bois.

Vous pouvez aussi dans un moment d’égarement vous croire chez le psy. A force de parler de soi en entretien, beaucoup de candidats se laissent aller à des confidences. Et pourquoi pas dire tout de go : “bordélique”, “asociale”, “violent”, “instable”… et puis partir !

Il y a tout de même d’autres manières de procéder. Tout le monde à des défauts. Et votre interlocuteur aussi ! Ce qu’il cherche à évaluer, c’est votre capacité à vous remettre en question. Car pour le reste, il jugera sur pièce. 

Voici quelques astuces pour donner la bonne réponse.

Donc, partons du principe que vous avez des défauts (même les super héros comme moi, nous en avons, par exemple nous sommes modestes :mrgreen: …).

Il faut en parler sinon le recruteur pensera que vous évacuez la question.

Et par extension, il pensera que vous évacuez les problèmes. Pire, il peut penser que vous êtes malhonnête.

Le truc est donc de trouver des défauts sur lesquels vous vous améliorez. Sur lesquels vous avez un vrai plan d’actions pour y remédier.

Par exemple, vous avez du mal à prendre la parole en réunion. Expliquez concrètement comment vous procédez : “je prends connaissance de l’ordre du jour, j’identifie le sujet qui me concerne, et j’écris les premières lignes de mon intervention pour m’aider à surmonter les premières minutes… Et cela marche. Je m’oblige aussi à intervenir dans chacune des réunions pour gagner en confiance”.

Le choix du vocabulaire est important. Si par exemple vous êtes plutôt lent dans certaines activités, dîtes que vous êtes minutieux, ce qui peut entraîner des retards, mais que vous travaillez sur ce sujet pour faire des progrès, et expliquer comment vous procédez.

La manière dont vous présentez votre défaut a aussi son importance. Si vous semblez submergé par ce défaut, oubliez-le. Je pense que vous en avez une batterie d’autres. Le recruteur ne veut pas connaître TOUS vos défauts, il veut juste que vous parliez de défauts !

La question sur les défauts est aussi une belle opportunité de défendre une candidature qui n’est complètement dans la cible. Par exemple, si vous manquez d’expérience sur le domaine du poste. Abordez de front directement ce “défaut de votre CV” et profitez de l’opportunité pour argumenter sur vos qualités qui seront précieuses pour le poste proposé.

Des conseils + une vidéo + un ebook ?

Devenez membre, c'est gratuit !

Pas de spam chez nous ! Désinscription à tout moment !

Partage

Club Recherche Emploi animé par Captain Job !

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.